26 thoughts on “Somewhere from Asturias, a symphonic work for film by Ivan Georgiev

  1. For those asking, the actor says: "I think You should never have gone that far" (it's in the subtitles if you turn it on)

  2. C'est Beau…. tellement que c'est nul de dire que c'est beau en fait…. Pur et intense…. Tout ce que j'aime Ivan !!! ENCORE !

  3. Belle performance, c’est envoûtant à souhait, et j’aime ce côté « retenu » avec pas trop de notes, avec un crescendo de tension… C’est tout à fait ma tasse de thé ce genre ! Bravo

  4. Merci Ivan pour ce beau voyage sonore . En tant que cinéphile , j'adhère totalement à tes symphonies . Bravo pour ce travail de qualité ! 😉

  5. Dès les premières notes je suis transportée, je sens un élan, un souffle épique. C’est difficile pour moi qui n’ai aucune culture musicale d’exprimer ce que je ressens, j’ai simplement envie d’en écouter davantage, de me laisser porter et de suivre très attentivement la palpitation ainsi engendrée.

  6. La douceur, le tempo, la coloration musicale, l'élan vers un imaginaire riche… il y a tout ce que j'aime dans ta musique Ivan! Je me la passe en boucle!

  7. That's one beautiful music, mate. Keep up the good work. Wish you the best !

  8. J'ai un mauvais fond alors je n'aime pas dire du bien, donc je me tais pour vous laisser écouter.

  9. I come from somewhere in Asturias and I live in Atlantis, on an island under the sovereignty of the crown of Spain and I like this video.

  10. Mais quel talent ! Je t'écoute en boucle, c'est juste magique ! J'avais déjà particulièrement apprécié ton album "Back On The Roads Of Time" que tu interprètes brillamment. Aujourd'hui, je découvre que tu es tout autant talentueux dans tes compositions symphoniques ! Bravo ! Continue à régaler nos oreilles !!!

  11. On chemine avec légèreté vers un point de rendez-vous ancien. On ressent le plaisir à se retrouver sur ces traces. Mais quelque chose coince pourtant dans cet univers feutré. On ne sait pas quoi. Jusqu’à la fin.
    Cette musique raconte une histoire.
    Aujourd’hui elle m’a raconté ça.
    Demain il est possible que ce soit différent.
    En tout cas elle reste en tête.
    J’aime beaucoup.

  12. la musique a autant de poésie que le tableau : c'est délicat, tout en nuance. On est étonné de cette correspondance toute en subtilité.

  13. on voudrait se trouver aussi léger dans l'air et voler comme un oiseau au milieu de ce très beau paysage musical

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *